chick lit

La petite librairie des cœurs brisés, Annie Darling

annie darling

 

Résumé : 

Amoureuse des livres  depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps libre à lire des romances. A la mort de la propriétaire, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’œil. La jeune femme remue alors ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans la littérature sentimentale, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, petit-fils de l’ancienne propriétaire, espère en faire un haut-lieu du roman policier. Si Posy ne change pas d’avis, il a les moyens de faire de sa vie un enfer…

 

Mon avis : 

Je ne sais trop quoi dire de ce livre. Déjà, soyons francs, rien que le titre et un peu l’histoire m’ont bien sûr fait penser à « la bibliothèque des cœurs cabossés » : du coup je dois avouer que j’ai été un peu déçue. C’est vraiment un roman à l’eau de rose et même si j’en suis friande habituellement, là je me suis ennuyée, dès le début on peut raconter la fin : aucun suspens ! Dans le roman de Katarina Bivald, il y avait au moins une base un peu plus originale et le personnage principal était un peu moins ordinaire.

Cette histoire m’a fait penser à un téléfilm de M6 l’après-midi : la jeune fille est devenue la tutrice légale de son jeune frère à la mort de ses parents et elle hérite de la petite librairie où elle a toujours vécu. C’est une inconditionnelle des romans sentimentaux, introvertie, aucune confiance en elle mais avec un fort caractère tout de même. Je l’ai quand même trouvée assez attachante (oui j’avoue en fait je dis ça car elle m’a fait penser à moi!!!) car malgré sa timidité et son manque de confiance elle décide de se battre pour cette librairie qui est toute sa vie. Et c’est là que débarque, le petit-fils de l’ancienne propriétaire, avec qui elle a plus ou moins était élevée. C’est un jeune homme d’affaire irritant, blessant dans ses paroles, très imbu de lui-même, évidemment très riche mais avec au fond un cœur en or : le jeune prince des temps modernes ! Cela me rappelle quelque chose ! Bref, je ne veux pas vous dévoiler la fin même si je pense que vous la connaissez déjà.

Un peu long du coup, mais j’ai quand même passer de bons moments avec pas mal de citations et de découvertes de titre de livres sentimentaux comme je les aime (Jane Austen par exemple bien sûr!!!). A lire quand on a envie d’un petit moment de détente, de sourire. Il n’y a pas que du mauvais dans ce livre au contraire.

 

Si je devais donner une note :

14/20

Publicités